Pass perdu ? RSS
logo

Le mag de la PS4, PS3 et VITA

Jaquette

BioShock

Editeur : 2K Games
Développeur : Irrational Games
Genre: FPS


Bioshock est un jeu édité et développé par 2K Games (Irrational games) et sorti en France en octobre 2008. Bioshock est un jeu de type FPS axé sur l'aventure qui vous plonge dans Rapture une ville située au beau milieu des profondeurs de l'Océan Atlantique et née de la folie d'un homme nommé Andrew Ryan, Dans cette ville, il ne reste d'humain que la folie. Découvrez le test de ce jeu qui est unique en son genre, "je vous prie".


En ce qui concerne le scénario, il prend place dans les années 60. Vous êtes le seul survivant d'un crash d'avion qui peut paraître anodin, au premier abord, mais vous vous rendrez vite compte que vous n'êtes pas là par hasard. Où me direz-vous ? A Rapture, une ville sous-marine perdue au beau milieu de l'Océan Atlantique. Son créateur, Andrew Ryan, voulait créer une cité utopique, sans loi, sans contrainte. Mais rien n'a tourné comme prévu et la cité est devenue le théâtre de la mégalomanie et de la folie. La cause de tout ça en est "l'Adam", une substance qui modifie le métabolisme humain (je parlerai des détails de cet ADAM dans le gameplay).
Vous arrivez au beau milieu du Chaos causé par une guerre éternelle que se livre Andrew Ryan et son pire ennemi Fontaine, pour le monopole de l'ADAM et vous devrez vous frayer un chemin pour comprendre ce qui vous arrive et tout faire pour sortir de ce monde. Vous pourrez compter sur de nombreux alliés ou non, tout dépendra de vos choix.
Dans ce monde en perdition existent des "petites soeurs" qui sont bourrées de "l'or" de Rapture et en récoltent constamment sur les corps, mais attention elles sont accompagnées de protecteurs donc si vous voulez de cet "or" il vous faudra les combattre.
Dans cette ville à l'agonie vous rencontrerez aussi différents Chrosomes (c'est ainsi qu'on appelle un humain ayant succombé à l'Adam) mais certains d'entre eux seront plus "intelligents" que d'autres, ils sont en quelque sorte les boss des différentes parties de Rapture et vous devrez en découdre avec eux afin d'atteindre votre but.
L'aventure qu'offre Bioshock est unique. L'écriture du scénario et les rebondissements vous tiendrons en haleine durant toute votre partie.

Autant vous dire que la durée de vie n'est pas exceptionnelle si on prend en compte que l'histoire se termine en 8 à 10 heures max. Ceci dit Bioshock est aussi un jeu d'exploration et de nombreuses zones cachées sont à découvrir. Vous aurez aussi à trouver des journaux audio qui vous seront utiles pour comprendre les réelles raisons de la chute de Rapture. Vous pourrez ainsi facilement doubler le temps de jeu.

En ce qui concerne le gameplay, la prise en main est immédiate. Passer du plasmide à l'arme est très pratique, une simple pression de R1(R2) ou L1(L2) et le tour est joué. Cependant, il est à noter que pour aller d'une arme à une autre il vous faut passer par chacune d'entres elles, tout comme les plasmides, ce qui peut poser problème dans le feu de l'action.
Les plasmides ont la part belle dans ce jeu car ils fonctionnent avec "l'adam", la substance qui a fait sombrer ce monde dans la folie. Mais les plasmides seront la clé de votre réussite. Il existe plusieurs moyens de récolter l'Adam : soit en trouvant des seringues sur le sol (pas très hygiènique mais en même temps c'est Rapture :D), soit en achetant aux distributeurs, soit en tuant ou sauvant les petites soeurs, mais dans ce cas précis vous devrez affronter leur protecteur et ce ne sera pas de tout repos.
Pour en revenir aux plasmides, il en existe de plusieurs sortes et ceci est plus qu'appréciable car cela vous permettra de jouer de la manière dont vous le souhaitez. Ceci dit, il faudra les débloquer au cours de votre aventure, grâce à l'Adam ou en trouvant des composés à travers Rapture.

Les plasmides représentent une part importante du jeu, il en existe donc plusieurs types. Il y a les plasmides d'attaque (incinération, télékinésie et bien d'autres encore...). Nous trouvons aussi les plasmides physiques (améliorent votre force et votre puissance), de manufactures (améliorent l’interaction avec les machines, pour les piratages..) et de combat (améliorent la résistance aux attaques). Vous pourrez à long terme disposer de 6 emplacements pour chacune des quatre catégories. ( NB : les quatre styles de plasmides sont appliqués en même temps). Autant vous dire que vous pourrez affiner votre style de jeu. Une autre part importante du jeu est le piratage. Vous pouvez pirater les tourelles aériennes, les tourelles fixes, les caméras de sécurité et les coffres. Plusieurs possibilités pour pirater, ce qui est pratique car si un piratage est trop dur vous pouvez utiliser le piratage automatique ou payer le coût du piratage et pour finir si vous êtes un génie; le faire par vous-même. Dans ce cas-là, il vous faudra alors sélectionner des tuyaux de différentes formes, dans lequel un fluide coule afin de l'amener à la sortie. Plus le piratage est difficile, plus le fluide est rapide, et plus vous devrez être rapide pour mettre les tuyaux dans le bon sens. Il est à noter  qu'il y a aussi des sections de surchauffe à esquiver).

Pour finir vous avez un large choix d'armes, de la clé à molette à l'appareil photo (très utile pour les recherches sur les chrosomes... vous obtiendrez des bonus pour chaque niveau, des dégâts + ou alors des nouveaux plasmides.) en passant par le lance flammes. En plus des nombreuse armes à votre disposition, il existe différents types de munitions (ioniques, explosives...). Tout est fait pour que chacun adapte son propre style de jeu. La difficulté, quant à elle, est assez relevée tout de même. Cependant, vous n'aurez pas de de game over grâce au vita-chambre : zone de résurrection, que vous pouvez désactiver dans le menu Option.

En ce qui concerne la musique, c'est juste impressionnant ! Rien que dans le menu principal pour faire la sélection du mode jeu, ce sont des notes de piano qui sont jouées. Après, l'ambiance sonore est parfaite et colle parfaitement à l'ambiance du jeu. Elle est très représentative des années 50/60. Il est joussif de dégommer des chrosomes sur des valses de Vienne !

Pour finir, le graphisme est bon, bien que le jeu date maintenant il n'en reste pas moins joli. Le design est somptueux et les infrastructures font réellement penser aux années 50/60 notamment grâce aux nombreuses affiches accrochées aux murs de tout Rapture. Tout est détaillé avec une extrême précision : les lampes, les bureaux, les symboles incrustés sur les portes, les rambardes d'escaliers... bref que du bon de ce côté.

Pour conclure Bioshock est un jeu que tout joueur doit avoir fait au moins une fois. Il dispose de tous les ingrédients pour faire de lui un chef d'oeuvre. Il est inutile de vous dire que je vous le conseille fortement. Si vous ne l'avez pas fait, achetez-le et jouez-y, je vous prie.
L'avis de Ermite
NOTE
PLAYZINE

9.2
10
Gameplay : 9 - Malgré le petit défaut en ce qui concerne le changement d'arme, ce dernier n'entâche en rien la prise en main rapide. Et le nombre de possibilités de styles de jeu qui est à notre disposition est illimité. Plasmide c'est la vie.
Durée : 8 - En 20 heures vous aurez fait le tour du jeu, il est vrai que c'est un peu court mais pour un FPS c'est plus que la moyenne.
Son : 10 - Ambiance totalement décalée entre la musique rock des années 60 et le défonçage de crâne des chrosomes. La symbiose est parfaite et rend le jeu encore plus prenant
Graphisme : 9 - Graphiquement cela à un peu vieilli mais le jeu n'en reste pas moins joli, le design est très représentatif des années 60
Scénario : 10 - Un chef d'oeuvre vidéo ludique. Le scénario vous tiendra en haleine, de plus vos choix impacteront directement sur la fin du jeu, c'est une chose plus qu'appréciable.