Pass perdu ? RSS
logo

Le mag de la PS4, PS3 et VITA

Jaquette

Batman Arkham Origins

Editeur : Warner Bros. Interactive Entertainment
Développeur : Warner Bros. Games Montreal
Genre: Action / Aventure


Batman Arkham Origins est un jeu d'action édité et développé par Warner Bros contrairement aux précédents opus qui étaient édités par Eidos et développé par Rocksteady studio. Le studio Warner Bros nous plonge dans une jeune Arkham et avec un jeune Batman pas moins expérimenté qui devra faire face aux pires criminels que cette ville puisse compter. Un Batman qui doit se faire un nom et se faire respecter par ceux qu'il veut protéger au péril de sa vie. Découvrez les débuts du plus célèbre des justiciers.


Batman Arkham Origins, un Batman Arkham City 2.0?

 



Il est vrai que c'est la première réflexion que je me suis faite. La trame scénaristique est la même, seulement deux ou trois méchants nous  suivent au cours de l'histoire principale. Certains passent en coup de vent et se prennent un coup de cape de Batou et s'en est fini pour eux. Ceux qui restent à capturer le feront par le biais de missions secondaires.  Inutile de vous dire que le grand méchant de l'histoire est encore une fois Le Joker. Lhistoire est simple, une prime a été mise sur la tête de Batman par Blackmask, donc tout le monde veut sa peau mais bien entendu rien ne va se passer comme prévu pour nos chers ennemis. Le Design quand à lui est le même que dans City. Il neige, il fait froid, sûrement pour s'éviter une lourde tâche pour refaire une refonte totale d'Arkham.



Les similitudes ne s'arrêtent pas là. Evidemment, nous devons encore et toujours trouver des dossiers (qui remplacent les trophées dans les précédents opus). Pour Enigma, oui il est là lui aussi toujours fidèle au poste pour votre plus grand malheur. Il y a aussi toujours les défis de l'histoire sauf que ce n'est plus lié à Enigma mais à Batman lui-même. On ne peut pas dire que ce soit une nouveauté, c'est une partie qui s'est déplacée en quelque sorte mais qui était déjà présente lors des opus précédents.

Ces défis ont pour nom : Justicier de l'ombre, Protecteur de Gotham (celui-ci est bien plus simple que ses deux acolytes), Pire cauchemar et pour  finir, meilleur détective du monde (pour lui il suffit de résoudre des enquêtes, trouver les données d'Enigma, en bref assimiler le plus d'informations possibles. Ce défi sera bouclé une fois 66%  de la base de données rempli). Ces défis, en particulier justicier de l'ombre et pire cauchemar mettrons vos nerfs à rude épreuve et vous devrez utiliser tous vos talents pour en venir à bouts. Juste pour exemple, dans la catégorie, justicier de l'ombre, le défi 12 consiste à faire 20 coups critiques en un seul combo de déchaînement (quand les chiffres deviennent rouges).

Les combos, parlons en justement. Là aussi un point de similitude avec les autres épisodes, bien que les combats se font moins précis et peut-être plus lents. Le principe des combats (aucune nouveauté en ce qui concerne les ennemis, si ce n'est peut-être les  maîtres des arts martiaux, pâle copie des agents de Ra's al Ghu qui eux même font une courte apparition...). Cependant, il y a tout de même une chose de nouveau dans ces fameux combos, les étoiles qui vous permettront, une fois débloquées bien sûr, d'enchaîner de une à trois éliminations instantanées sans perdre votre combo de concentration.

Pour finir, il y a encore et toujours les fameux défis, qui vous donneront des crampes aux doigts une nouvelle fois. Pas moins de 351 médailles à débloquer pour notre Batou, et pour ceux qui ont le DLC Deathstroke, 315 médailles. Il y a bien évidemment les défis, combats, prédateurs et campagne. Rien de bien nouveau, en soi. Cependant j'ai noté une certaine hausse de difficulté dans ces défis. 
 

Alors, vraiment rien de neuf, que du recyclage

 



Pas exactement, il y a quand même quelques nouveautés, comme le voyage rapide par exemple. Plus besoin de voyager de coups de grappin en coups de grappin. Vous pourrez, grâce au Batwing, voyager d'un point à un autre sans effort. Bien entendu le déblocage de ces points d'atterrissages ne vous est pas donné. Il vous faudra atteindre les tours de communications de chaque quartier, défendues par les hommes d'Enigma. Il est tout de même à noter que la carte est assez grande, plus grande que dans l'opus précédent.

Dans les nouveautés nous trouvons un mode, « je suis la nuit ». Ce mode est en quelque sorte le mode fou furieux de Dead Space mais à la sauce Batman, inspiration, plagia ?  Toujours est-il, que pour notre Batman c'est  une nouveauté, il devrait demandé conseil à Isaac. Vous vous demandez pourquoi il nous parle de Dead Space lui ? Je vais vous le dire tout de suite : Le mode "je suis la nuit", consiste à faire l'histoire... Sans mourir, sous peine de voir sa save remise à zéro et recommencer depuis le début (je vous rassure, ce n'est pas tout à refaire, défi, dossier récupéré, juste l'histoire hein, pas de panique ^^ enfin si un peu quand même !).

Il y a aussi la nouveauté des prolongements de combos (les étoiles) que je vous ai expliqué un tout petit plus haut.

Vous vous transformerez en Sherlock Holmes. En effet vous devrez enquêter sur plusieurs meurtres, certains récents, Deadshot est passé par là... Vous me direz rien de nouveau là-dedans, c'est vrai mais d'autres crimes seront plus anciens.  

De nouveaux ennemis, Anarky, Copperhead, Deathstroke, Firefly.

Ecouter Alfred  divulguer sa bonne parole et se balader dans la batcave comme bon nous semble. Tiens au passage, il n'est plus nécessaire de
quitter la partie pour aller faire nos défis. On peut y accéder directement de la Batcave.

Je dois bien l'avouer la liste des nouveautés fait pâle figure face au pilier des anciens épisodes. Et parfois faire quelque chose de nouveau n'est vraiment pas facile et il faut oser. Quand ça marche, c'est génial et on obtient les éloges que l'on mérite, mais quand cela foire, c'est une autre histoire... 



Quand Batman rencontre Batbug! 



Je ne voulais pas en parler, j'aurais pu faire l'aveugle mais ce dont je vais parler fait partie du jeu qu'on le veuille ou non, donc place au multijoueurs... J'aurais aimé faire plein de parties pour vous parler en long en large de ce réseau si performant (non je déconne), mais le jeu en a décidé autrement et je n'ai pu faire que cinq parties. Je vous jure seulement cinq !!!  Dont deux qui ont bugué dès le départ et une qui a bugué tout au long de la partie... donc en réalité je n'ai fait que deux parties complètes. Ceci dit j'ai pas mal avancé, je suis monté niveau 11 et niveau des gangs entre 3 et 5... Bref le multi est à bouder, une grosse erreur  que d'avoir mis un multijoueurs pour un jeu Batman. Si les bugs ne se limitaient qu'au réseau cela passerait encore, mais  au cours de ma partie plusieurs mésaventures me sont arrivées. Je vais en donner quelques exemples. Tout d'abord en faisant un voyage rapide, arrivé à destination, Batman fait un saut dans le vide, mais il était devenu invisible et je ne pouvais rien faire. Même en faisant "redémarrer", le bug était toujours présent. J'ai dû me résoudre à me laisser tuer (imaginez ça en mode « je suis la nuit »...Imaginez le bien). Il y a eu aussi des bugs pendant des combats, comme par exemple se prendre un coup et sortir de la carte et ne plus pouvoir revenir sur le lieu de l'affrontement  (imaginez toujours le jeu en mode, je suis la nuit ^^). Bref, pas mal de bugs qui parfois sont minimes (ralentissements entre autre) mais qui parfois sont beaucoup plus pénalisants... 



En bref ! 

 

Vous l'aurez compris, ce Batman n'est pas le meilleur et peut être simplement fait pour nous faire patienter pour le prochain opus qui, espérons-le, sera novateur. J'ai un peu peur que la saga commence à s'essouffler à toujours vouloir reprendre la même recette, qui certes, fonctionnait au début mais à force, nous donne l'impression, et à juste titre, de refaire constamment le même jeu. Un jeu au scénario quand même intéressant ,où l'on découvre un Batman qui doute et un Joker plus dingue que jamais (d'ailleurs on y voit Harleen Quincy, je n'en dit pas plus :) ). Mais cela se passe beaucoup trop vite. Il ne nous laisse pas le temps de savourer. Ce Batman Origins ne peut prétendre au titre de meilleur jeu de l'année selon mon avis. Il se repose trop sur les acquis des deux précédents opus et est trop sujet aux bugs. Malgré tout, il reste un bon jeu et agréable à jouer. Je vous le conseille tout de même, surtout si vous n'avez jamais touché à un Batman nouvelle génération, là je ne peux plus rien pour vous.
L'avis de Ermite
NOTE
PLAYZINE

6.8
10
Gameplay : 6 - Lent, ralentissements, et beaucoup de bugs gâchent par moment l'immersion dans le jeu (je ne parle même pas du réseau bien que j'en tienne compte dans la note). Ceci dit en reprenant les principes de base des autres épisodes, ce Batman arrive tout de même à s'en tirer avec les honneurs
Durée : 9 - Si vous voulez tout faire, comptez 3 parties (y compris le mode
Son : 7 - Les musiques collent bien au contexte, j'ai noté des petits décalages dans les voix et les mots qui sortent mais rien de méchant. La VF est très bonne.
Graphisme : 6 - Beau mais rien d'exceptionnel, le design est le même que Batman Arkham city, en même temps cela tient de la logique pour la ville mais un peu de nouveauté au niveau des animations personnages ou de bâtiment n'aurait pas été du luxe.
Scénario : 6 - Certains passages auraient mérité qu'on s'y attarde, on nous plonge au coeur de la psychologie des personnages, en particlier Le Joker et Bruce (Batman ^^) mais on y reste pas longtemps on ne fait qu'effleurer la surface,c'est dommage, il y avait du potentiel là dessous.